Coup de coeur, Littérature Jeunesse

Quelques albums coup de coeur #2

Et voici un deuxième article sur mes coups de cœur d’album pour les enfants (le premier est ICI)
Ceux-ci, je les lis principalement à des maternelles.

Ni vu ni connu de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo, éditions Frimousse, 2009

Après une petite sieste au soleil, un caméléon a un petite envie mais mince il n’y a plus de papier toilette ! ! Mais que faire ? (je n’en dirai pas plus ^^)

Un histoire Pipi-caca qui marche à tout les coups ! Sans en dire plus, j’adore la chute !!

Super Coquet, trop beau mais trop lent ! de Bérangère Delaporte et Jean Leroy, éditions Milan, 2012.

Super Coquet est un Super Héros, mais (bien oui il faut un mais !!) il met des heures à choisir sa tenue avant de partir en mission ! Je vous laisse imaginer le désarroi des habitants. Petit à petit ils ne font plus appel à lui, mais aux autres Supers héros, jusqu’au jour où….

J’aime le ton utilisé dans cet album, un brin d’humour autant apprécier par les enfants que par les adultes (bah oui, on a le droit de se faire plaisir aussi !!). La technique d’illustration utilisée, les crayons de couleur (enfin je crois), n’est pas courante.

La Tétine de Nina, de Christine Naumann-Villemin, et illustré par Marianne Barcillon, éditions Kaléidoscope, 2002.

Nina est une petite fille qui ne veut pas enlever sa tétine. Sa maman essaie de l’en dissuader en lui demandant par exemple, si elle emmènerai sa tétine au travail quand elle serai grand. Nina lui assure que OUI !! Elle finit pas aller jouer dans le jardin et là, Nina rencontre un loup, qui ne comprend pas bien ce que la petite fille lui dit….

Vous voulez parler comme si vous aviez une tétine dans la bouche ? Cet album est pour vous !! Je l’ai testé en Heure du conte (comme les précédent d’ailleurs) et les parents présents ont bien rigolé !! (presque plus que les enfants !)

Bonnes lectures !

ClRsapi

Coup de coeur, Littérature Jeunesse

Quelques albums coup de coeur #1

Nouvelle rubrique pour aujourd’hui.

Voici donc une petite sélection de 3 albums pour les enfants (pour les 3 et 7 ans) qui marchent à coup sûr :

Le machin, de Stéphane Servant et Emilie Bonbon (illustratice), éditions Didier Jeunesse.

J’ai déjà fait un article ICI sur ce livre…

Mais c’est un vrai coup de coeur !!!

.

Un livre d’Hervé Tullet, éditions Bayard Jeunesse.

C’est un livre très ludique, qui demande la participation de « l’auditoire ». Les enfants adorent !! Il faut taper dans ses mains, appuyer sur des ronds, ou encore souffler, c’est bien mais souffle encore plus fort ! ! !

Succès garantis !!

  .

Chhht ! de Sally Grindley et Peter Utton (illustrateur), éditions Ecole des Loisirs.

« Attention à ne pas réveiller le chat du géant qui dors de l’autre côté de la page ! »

Nous entrons dans la demeure d’un géant, et petit à petit découvrir des habitants de son château  mais attention « Chhhht »  il ne faut pas faire de bruit, il ne faut pas réveiller le géant !! On s’amuse à se faire peur ! L’auteur s’adresse directement à son auditoire, il lui demande de vérifier si on n’a pas éveiller l’attention d’un habitant…

Si vous chercher un livre pour un enfant qui aime jouer à se faire peur, ne chercher pas plus loin !!

Bonnes lectures !!

ClRsapi

BD manga et cie, Coup de coeur

Coup de coeur – Les Ignorants de E. Davodeau

Les Ignorants, récit d’une initiation croisée, d’Etienne Davodeau, éd. Futuropolis, 2011.

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux passionnés, entre deux univers, le vin et la bande dessinée, qui ne sont finalement pas si éloignés que ça.

« Etienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand-chose du vin. Richard Leroy est vigneron, il n’a quasiment jamais lu de bande dessinée. »

Pendant une année, on suit ces deux protagonistes dans leur initiation commune dans un univers qui leur est inconnu. Rencontre avec d’autres vignerons et de grands noms de la bande dessinée (Jean-Pierre Gibrat, Emmanuel Guibert, …). C’est un récit fort en expériences et naît de cette rencontre, une amitié complice, mais également un vin et une bande dessinée (plutôt un roman graphique).

A mettre dans toutes les mains des passionnés de vin et de BD !!

Pour en savoir plus :  Edition Futuropolis (page dédiée Les Ignorants) et Le site officiel d’Etienne Davodeau

ClRsapi

Bibliothèque[s], Coup de coeur

Caramel, médiathèque et chocolat !

Caramel, médiathèques et chocolat !

Mmmh … Miam miam !!!!!

Mais qu’est-ce donc ? de la cuisine ?

Et non, c’est une nouvelle émission sur Plum’Fm, radio locale du Morbihan,  qui vient de voir le jour, et ce, grâce à l’équipe des médiathécaires de la Médiathèque Départementale du Morbihan (MDM).

Ils ont eu l’idée d’interviewer les médiathécaires, bibliothécaires, discothécaires et vidéothécaires de leur réseau sur leur coup de coeur (tous types de documents : romans, BD, DVD, CD, albums pour enfants, etc.).

L’émission est diffusée le tous les mercredi à 10h (102.1 si vous êtes dans le Morbihan ou encore sur http://www.plumfm.net/).

Les émissions sont disponibles en Podcast ici (sur le site de la radio)

Longue vie à l’émission Caramel, médiathèque et chocolat et à tous les gourmands !!

PS : si vous hésitez à écouter la première émission c’est moi qui suis interviewée…

BD manga et cie, Coup de coeur

Coup de cœur – BD

Je vais essayer de m’y tenir mais à partir de ce jour, je vais écrire régulièrement un article sur un livre coup de cœur. (Aller, une fois par mois ça vous va ? :S)

Pour ce mois-ci, je vais vous présenter la BD Polina de Bastien Vivès (Casterman coll. KSTR, mars 2011).

Si vous ne connaissez pas Bastien Vivès, c’est entre autre :

Elle(s), Casterman, coll. KSTR, 2007.
Le Goût du Chlore, Casterman, coll. KSTR, 2008.
Dans mes Yeux, Casterman, coll. KSTR, 2009.
Amitié étroite, Casterman, coll. KSTR, 2010.
– et bien d’autre encore… (vous pourrez trouver sur BD Guest’ une bibliographie complète en cliquant ici)

Son blog Comme Quoi

Polina est une BD que l’on pourrait qualifié de roman graphique (ce n’est pas une BD franco-belge de 45 pages, ni un manga, ni un comics, vous me suivez ? 😉 ). L’illustration est en noir et blanc, et fait contraste avec ses précédents albums.  Bastien Vivès nous fait découvrir une autre facette de son talent ! Un vrai petit bijou, et même quand on y connait rien à la danse (et c’est mon cas).

Ce roman graphique nous raconte l’histoire de Polina, une petite fille russe de 6 ans passionnée de danse classique. On la verra grandir et nous suivrons son évolution, sa carrière à travers plusieurs étapes de sa vie. L’histoire  est touchante, on grandit avec elle, ses interrogations, ses amours, ses envies, sa relation avec son professeur de danse…

A mettre entre toutes les mains !

Vous trouverez ici une vidéo présentant l’album par B. Vivès et ici la bande annonce de Polina

BD manga et cie, Coup de coeur

Un petit tour au festival d’Angoulême…

Avec un peu de retard, je vais vous raconter mon petit week-end de 2 jours au Festival International de la BD d’Angoulême (enfin, 1 après-midi et une matinée répartie sur 2 jours !).

Pour celles et ceux qui n’y sont jamais allés, c’est la folie là bas !! On ne sait pas où donner de la tête, des BD par-ci, des conférences par-là, des expositions de-ci, des personnages grandeur nature de-là… En tout cas, il faut bien se couvrir (c’est l’hiver !) et de bonnes chaussures car le Festival est un peu réparti dans la ville et on piétine beaucoup. Mais ça ne gâche en rien le Festival !

Le jury a voté, les résultats sont tombés et je ne vais pas les répéter une énième fois dans cette article (si vous voulez les voir, vous pouvez en allant ici). Je vais plutôt présenter des BD, qu’il faut avoir lu (à mon avis), a travers mes dédicaces 😉

———

Le Goût du Chlore de Bastien Vivès aux éditions Casterman (coll. KSTR), 2008.
Prix Révélation du Festival d’Angoulême 2009.

Bastien Vivès fait partie de la sélection officiel cette année pour son dernier album : Dans mes Yeux (coll. KSTR, Casterman 2009). Et aussi pour Pour l’empire, T2. Les Femmes (Poisson Pilote, Dargaud, 2010) en collaboration avec Merwan Chabane.

———

Je me souviens, Beyrouth de Zeina Abirached aux éditions Cambourakis, 2008.

Son premier album, Mourir Partir Revenir, Le jeu des Hirondelles (Cambourakis, 2007) faisait partie de la sélection du festival d’Angoulême en 2008.

Ses albums retracent son enfance au Liban, avec un dessin aux traits épurés, en noir et blanc (un peu à la Marjane Satrapi).

Je me souviens, Beyrouth reprend le principe du livre de Georges Perec, Je me souviens. Elle lui d’ailleurs hommage à la dernière page.

———

Blaise, opus 1 de Dimitri Planchon aux éditions Glénat 2009.

Blaise, Opus 2 fait partie de la sélection officielle du festival d’Angoulême 2011.

Ce petit garçon de 10 ans vit entouré de parents Bobo, qui gardent cependant, des idées très strict de l’éducation de leur marmaille. Une dictature se met en place instaurant censure et cie, et les parents continuent de vivre comme si de rien n’était, un quotidien normal.

———

Les souvenirs de Mamette, T1 La Vie au Champs, de Nob (Glénat, 2009).

Vous connaissez et aimez Mamette ? Vous allez aimez Les souvenirs de Mamette ! Nob commence une nouvelle série avec Mamette enfant (une époque sans électricité, ni eau courante, etc.). La série reste dans le même esprit que la série d’origine. J’adore !! A mettre entre toutes les mains !! (des enfants bien sûr !).

———

Et voilà. Bonne lecture !