Coup de coeur, Lectures

Petit conseil lecture…

Ça faisait longtemps que je ne vous ai pas parlé de lecture ! Alors voici un livre que j’ai lu cette été, et que j’avais envie de partager avec vous depuis un petit moment déjà. Je vous présente donc :

Le Murmure de l’Ogre, de Valentin Musso

Edition du Seuil, 2013.

 

108210_couverture_hres_0Tout le monde connait Guillaume Musso, mais connaissez-vous son frère Valentin ? Ce dernier écrit des romans dans un tout autre registre que son grand frère. Son troisième livre, Le Murmure de l’Ogre, est un roman policier qui nous emmène dans le Nice des années 20 au sein des Brigades du Tigre.

Dès les premières pages, nous sommes happés par l’intrigue où, des crimes atroces sont commis dans la ville. Ce roman, très bien documenté, nous montre les débuts du fichier d’identification criminelle de Bertillon, ainsi que l’apparition de la psychanalyse au sein de la police dans l’objectif de dresser un portrait du meurtrier.
Ce roman policier nous tient en haleine du début à la fin, ce fut un véritable plaisir à lire.

Voici le résumé de l’éditeur :

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d’étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre.

Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé l’« Ogre ». Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l’hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues. Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l’Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L’affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d’un millionnaire américain est enlevé par le tueur. Le compte à rebours commence : des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l’Ogre, et de remonter sa piste.

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres et enseigne la littérature dans les Alpes-Maritimes. Il est l’auteur de « LaRonde des innocents » (2010) et « Les Cendres froides » (2011). « Le Murmure de l’Ogre » est son troisième roman.

Bonne lecture à tous

ClRsapi

To do list

To do list… #1

Je n’avance à pas grand chose en ce moment, j’ai plein de projet en cours !!

Je vous présente quelques un de mes projets en cours :

          – un serviette pour aller lire dans le jardin, inspiré de ce modèle (il me reste à trouver des boutons verts pomme ou vert anis, mais je n’ai pas encore pris le temps de le faire)

          – un chèche au crochet à la sauce Bidule Chouette (j’en suis qu’a la 1ère pelote sur 5 !)

          – finir des bouillottes commencées (yen a trois je crois…)

          – sans compter les bidouilles que l’on m’a demandées, et celles que moi je veux faire….

Et puis je ne compte pas la liste de bouquins que je souhaite lire !!  Mais voici les « en cours » (bah oui je lis plusieurs livres en même temps) :

 – Quai d’Orsay, Chroniques diplomatiques – Tome 2, une BD de Christophe Blain et Abel Lanzac aux éditions Dargaud (2011)

 – 221b Baker Street, un roman de Graham Moore aux éditions Cherche Midi (Collection Néo), 2012.

(en cliquant sur les couvertures vous arriverez sur le fiche du livre sur Babelio)

A tantôt les amis

ClRsapi

Bibliothèque[s], Lectures

Petites lectures de l’été

Ça y est, je suis en pause estivale, et je trouve (enfin !) un peu de temps pour vous écrire avant une pause totale d’internet et cie !! (je vais quand même planifier quelques articles à publier pendant mon absence, car ces derniers temps je n’ai pas été beaucoup là, mais je n’ai pas chaumé !!! Je vais vous montrer tout ça !)

Avec mon métier, on me demande souvent des lectures légères, pas prise de tête pour l’été ou encore des policiers, [c’est assez restreint les demandes de lectures pour l’été, en même temps moi c’est pareil !!]

Voici une petite liste de livres sympa à lire :

Complètement cramé ! de Gilles Legardinier, éd. Fleuve Noir

Demain j’arrête !, de Gilles Legardinier, éd. Fleuve Noir

Les vacances d’un serial Killer, de Nadine Monfils

Et puis Paulette… de Barbara Constantine, éd. Calmann-Lévy

– sans oublier les livres de Guillaume Musso, de Marc Levy et cie

         

Et une petite liste de policier, polar, thriller :

Un avion sans elle, de Michel Bussi, éd. Presses de la Cité

Le murmure de l’Ogre, de Valentin Musso (oui, oui le frère de Guillaume, mais ils n’ont pas la même plume ^^)

– Les livres de Franck Thilliez dont je vous ai parlé ICI

Crimes de Seine, de Danielle Thièry, éd. rivages noirs

– Les Millénium, si vous ne les avez pas lu !!

             

Sinon, si vous allez souvent en médiathèque ou en librairie, n’hésitez pas à faire un tour dans le rayon/secteur Ado, il y a des choses franchement sympa ^^

Et je garde d’autre conseils de lecture pour plus tard, je ne vais pas révéler tous mes conseils d’un coup !!

A tantôt, les amis et bonnes lectures !!

ClRsapi

Créa du week-end, Lectures, Littérature Jeunesse, Loisirs créatifs

Ces derniers jours, j’ai …

J’ai fait de la couture :

BouillotteMains#4
Tissu rouge à pois rose acheté chez Self Tissu et le tissu marin chez Diffuse Laine Tissu

BouillotteMains#5

Des bouillottes mains pour des p’tits loups ^^

EtuiMouchoirs
Tissu violet de Self Tissu et le biais Liberty acheté à La Doguerie

et un étui pour des mouchoirs en papier.

J’ai lu :
Le Singe de Hartlepool, de Lupano et Moreau, éditions Delcourt, coll. mirages, 2012.
Ah depuis le temps que je voulais la lire !! Je ne fus pas déçu ! Les dessins, les couleurs et l’histoire : super ! Mais attention, l’histoire est triste…

.

.

Les Doigts Rouges, de Marc Villard, éditions Syros, coll. MiniSyros, 2010.
Ce sont les enfants du Club de Lecture qui m’ont donné envie de le lire. Suspense, meurtre ? …

.

.

Le Confident, de Hélène Gremillon, Folio, 2012.
Ce livre m’a été confié par ma voisine, qui avait réussi à me vendre l’histoire… Depuis un mois, il trônait sur ma table de nuit, et moins de 24h il fut avalé. Les secrets de famille se dévoilent au fil des courriers…

.

.

ClRsapi

BD manga et cie, Coup de coeur

Coup de cœur – BD

Je vais essayer de m’y tenir mais à partir de ce jour, je vais écrire régulièrement un article sur un livre coup de cœur. (Aller, une fois par mois ça vous va ? :S)

Pour ce mois-ci, je vais vous présenter la BD Polina de Bastien Vivès (Casterman coll. KSTR, mars 2011).

Si vous ne connaissez pas Bastien Vivès, c’est entre autre :

Elle(s), Casterman, coll. KSTR, 2007.
Le Goût du Chlore, Casterman, coll. KSTR, 2008.
Dans mes Yeux, Casterman, coll. KSTR, 2009.
Amitié étroite, Casterman, coll. KSTR, 2010.
– et bien d’autre encore… (vous pourrez trouver sur BD Guest’ une bibliographie complète en cliquant ici)

Son blog Comme Quoi

Polina est une BD que l’on pourrait qualifié de roman graphique (ce n’est pas une BD franco-belge de 45 pages, ni un manga, ni un comics, vous me suivez ? 😉 ). L’illustration est en noir et blanc, et fait contraste avec ses précédents albums.  Bastien Vivès nous fait découvrir une autre facette de son talent ! Un vrai petit bijou, et même quand on y connait rien à la danse (et c’est mon cas).

Ce roman graphique nous raconte l’histoire de Polina, une petite fille russe de 6 ans passionnée de danse classique. On la verra grandir et nous suivrons son évolution, sa carrière à travers plusieurs étapes de sa vie. L’histoire  est touchante, on grandit avec elle, ses interrogations, ses amours, ses envies, sa relation avec son professeur de danse…

A mettre entre toutes les mains !

Vous trouverez ici une vidéo présentant l’album par B. Vivès et ici la bande annonce de Polina

Bibliothèque[s], Littérature Jeunesse

Le livre et les bébés

Le réseau des médiathèques, dans lequel je fais partie, a organisé une formation et une conférence sur « La lecture c’est bon pour les bébés » (en partenariat avec l’association Tribu en Filigrane).

Et oui, dès le plus jeune âge (des 4-5 mois), les enfants (ou plutôt les bébés) sont réceptifs aux images, au toucher, aux contrastes. Des livres comme ceux de Tana Hoban conviennent tout à fait.

Les tous petits sont également réceptifs à la musicalité de la langue. Le son et la voix sont même plus importants que la compréhension des mots. Cependant, il est important de ne pas changer les mots du texte, afin qu’il reste un reperd pour l’enfant, mais aussi met sur un pied d’égalité la lecture d’un professionnel, avec celui d’un parent ou d’un enseignant.

Ils ont aussi besoin de manipuler « l’objet » livre afin de découvrir, d’en prendre possession. Cela arrive souvent de voir des petits enfants empiler, retourner le livre dans tous les sens, il faut les laisser appréhender le livre pour qu’il devienne un objet familier. Cela les aide aussi à contrôler le déroulement de la lecture, notamment pour certain livre qui peuvent leur faire peur (comme contrôler le défilement des pages de Va t’en, Grand Monstre Vert d’Ed Emberley).

Les enfants sont curieux, il est donc intéressant de leur présenter différents livres : des grands, très grands, des longs, des larges, de petits, des gros, etc.

Et surtout, il faut que le moment de lecture soit un moment de plaisir et de partage avec l’ (les) enfant(s) !